ETUDE CHAPITRE 6 (en travaux)


"Si ça marche comme ça, c'est que ça doit pouvoir marcher mieux !
So do it yourself !"
Le ouaibmaster.



AU SOMMAIRE :

- le best of des 4 éléments
- le best of des 6 éléments
- l'antenne Focus



Dans les chapitres précédents je vous ai proposé d'étudier les antennes verticales et horizontales connues pour mettre en évidence les avantages qu'apportent mes nouveaux éléments Delta 9, R9 et Mini-R9 sur les dipoles et les cadres classiques, puis nous avons étudié mes nouveaux systèmes de groupements Push-Pull linéaire à 2 et 4 éléments pilotés qui permettent d'obtenir grace au système Tandem les antennes directives les plus performantes existantes à ce jour pour un tel encombrement.
Nous avons ensuite abordé le domaine des gros systèmes.
Votre courrier m'incite à faire le tour de l'existant en terme de directives à 4 et 6 éléments, puis, je vous présenterai ma nouvelle antenne Focus.

Rappelez-vous que toutes les antennes présentées ici sont réalisées en fil de cuivre nu de 3mm de diamètre.


Introduction:


Dans le domaine de la radio (comme dans bien d'autres) il est incroyable de constater à quel point les rumeurs persistentes distribuent souvent sans raison valable des lauriers à une antenne ou jettent l'opprobre sur une autre.

Bien évidemment, les plus bruyants des OM sont ceux qui n'ont vu ladite antenne que sur catalogue ou de loin en passant en bagnole !
La rumeur enfle et se déforme, puis le "j'ai entendu dire que..." se transforme vite en postulat.
Il serait évidemment plus convenable que ceux qui ne savent rien se taisent avant d'alimenter la rumeur sur l'air ou dans les forums, et que ceux qui ont la possibilité de faire des essais in situ pour évaluer et comparer les performances de ces systèmes avec d'autres aériens soient entendus.

Combien de fois avons nous entendu dire des âneries du genre "il y a cinq ans j'utilisais l'antenne X avant de QRT, aujourd'hui je reviens en fréquence avec l'antenne Y et j'ai gagné 3 points sur la Réunion !"
Au delà de ces bêtises pour lesquelles je manque de qualificatif, la rumeur répond souvent à un phénomène de mode souvent exploité avec intelligence par le service marketing d'un constructeur qui propose un produit simplement en décalage voir en rupture totale avec le marché au niveau de son "look", les catalogues nous livrent telles des promesses électorales, des gains extra-terrestre à profusion !
En réalité on nous présente souvent une antenne qui n'a que la gueule !

Quand j'entends ces réactions je me dis que cela doit être extremement jouissif pour les marketeurs et tous les tenants du "making easy money" d'attraper les gogos !
On l'a vu récemment avec des 1/2 onde en fibres, avec de fausses antennes en J qui ont été de belles réussites (commerciales) et dans le passé avec de fausses quagis à 4 et 6 éléments qui n'avaient du succès qu'auprès de ceux qui ne voulaient pas prendre le risque de les comparer avec les systèmes classiques !...

Le courrier que je reçois démontre que beaucoup d'OM ont du mal à s'y retrouver dans cette jungle quand il s'agit de s'équiper avec une belle directive pour faire du DX, les catalogues semblent vraiment peu fiables, les avis que leurs donnent les OM dejà équipés sont discutables car toutes les installations ne sont pas réalisées rigoureusement dans les règles et puis les QTH diffèrent, mais il y a aussi l'environnement, la tenue au vent et aux intempéries, le (WAF)...

Ce qui est certain c'est que la plupart des OM veulent de la puissance et passer plus fort que les autres (et les impressionner si possible): c'est l'incontournable obsession du besoin de domination masculine. Freud dirait qu'en dressant son antenne l'OM pense inconsciemment à son sexe et qu'il l'utilise de la "même manière" pour se comparer aux autres en essayant de passer pour le plus fort.
Si cela n'était pas vrai, jamais un ampli ne se serait vendu et les catalogues des fabricants d'antennes ne seraient pas si optimistes du point de vue du gain:
- un OM qui a une "petite" installation est méprisé, pas écouté et on se moque de lui... comme sous la douche !
- l'amplificateur de puissance quant à lui... remplit le rôle du Viagra !
- ceux qui ont de "grosses" stations ne savent pas forcément bien s'en servir !...

J'ai toujours été convaincu que derrière les porteuses se cachaient de vilains boutonneux à lunettes et autres névrosés en situation d'echec vis à vis de la gente féminine comme de la société. Cette manière de franchir le Rubicon en "violant" les règles leurs procure une "jouissance" unique qu'il ne connaitraient pas s'ils n'avaient que des "rapports normaux" avec les autres, ce sont des schizophrènes avec l'affectivité diminuée, ils cachent leur impuissance derrière le silence et tout comme les déliquants sexuels ils croient avoir le pouvoir... pendant un bref instant.

On peut faire aussi une analogie avec la voiture, au delà des comparaisons sur la puissance, le paraître et le classement social (on a effectivement jamais vu un top modèle s'enticher d'un RMI-ste en 4L !...), on parle de passion envahissante et d'achats compulsifs irréfléchis sur des options et accessoires compte tenu des maigres revenus du ménage. De belles engueulades ont aussi lieu pour une place de parking tout comme pour une fréquence, cette agressivité totalement stupide qui est propre d'ordinaire à la période du rut chez les mamifères nous démontre qu'en plus du désir de marquage de son territoire, que le couillon affirme toujours que c'est l'autre qui a tort.
Et que penser de ces quelques types qui une fois le célèbre examen passé et le papier en poche, méprisent les piétons !!...
Vous m'avez compris, ceux-là sont de très beaux spécimens.

Bon d'accord on peut en rire, mais prennez juste un peu de recul et vous verrez que malheureusement tout n'est pas faux.

Personnellement je pense qu'il en est des voitures comme des antennes, qu'il y en a de toutes sortes et pour tous les goûts, qu'il faut prendre le temps de les essayer; puisque nous sommes dans une société de consommation et que rien n'est immuable, je crois aussi que nous pouvons donc en changer de temps en temps.
Je ne pense pas qu'il y a vraiment de mauvaises antennes directives mais plutôt des mauvais conducteurs(!) la plupart des antennes sont effectivement très mal installées (voir le chapitre notion 2).

Pour y voir plus clair, nous allons tout simplement comparer entre elles les directives les plus connues.



LE BEST OF DES 4 ELEMENTS


Une directive à 4 éléments est la marque du DX-eur sérieux, cela ne veut certainement pas dire que celles qui sont plus petites sont inadaptées, mais c'est plutôt un cap psychologique pour l'OM relatif à l'efficacité et à la puissance:
avec 4 éléments on doit atteindre les 13 dBi et le coefficient multiplicateur x20.
On attrappe pas les mouches avec du vinaigre !


Cliquez sur le nom de l'antenne pour voir son diagramme de rayonnement

NOM DE L'ANTENNE
R de ray. (W)
SWR (ROS)
Gain dB iso
AV / AR
Angle de tir
Coef x
rappel: D9TC2
52
1,13
12,60
18,86
23,9°
x18,7
Beam 4 él. Verticale
50
1
13,7
32,08
x 23,5
Moonraker 4 Verticale
50
1,01
12,63
8
x 18,8
Moonraker 4 Horizontale
49
1
12,58
8,48
26°
x 18,5
Beam 4 él. Horizontale
50
1,01
12,76
24
27,4°
x 19
Beam 4 él. Grd Esp: 6,03m
50
1,01
13,39
18,76
26,5°
x 21,5
Delta Loop 4 éléments (V)
50
1
13,20
29,61
25,8°
x 21
Quad 4 éléments
48
1,03
13,49
24,53
24,5°
x 22,2
Vraie Delta 4 éléments D
50
1,01
13,70
31,94
24,2°
x 23,5
4 éléments D9 groupés:
D9TC4
53
1,07
13,86
30,25
22,6°
x 25
D9TC2 en stack
57
1,16
13,62
27
18,2°
x23
D9TC2 en couple
50
1,01
15,09
25,45
23,8°
x33

Toutes les directives sont strictement posées avec le centre de rayonnement à 1/2 onde de hauteur au-dessus d'un sol conducteur.

Si vous recherchez de la documentation sur des antennes du commerce cbtricks.com


Au départ l'idée de la Moonraker-4 était bonne, effectivement, avoir une antenne qui offre la possibilité de commuter d'une polarisation à l'autre est judicieuse surtout pour profiter des rotations de phases en DX et de l'énorme avantage du gain d'une directive verticale en trés grand local.
Malheureusement, le concepteur afin de se démarquer de la concurence avait choisi l'option éxotique du cadre en réflecteur pour en faire une fausse Quagi.
Une Beam aux éléments croisés aurait eu deux reflecteurs, chacun taillé spécifiquement pour sa propre polarisation permettant ainsi d'atteindre un rapport AV/AR de l'ordre de 25 à 30dBi (comme celles qui se trouvent dans notre tableau).

Sur le terrain on avait essayé d'optimiser le réglage mais lorsqu'on obtenait un bon niveau AV/AR sur l'horizontale c'était au détriment de l'autre polarisation, et en plus, cela chutait rapidement dés que l'on s'éloignait de la fréquence de résonnance. Je me souviens que nous n'avions pas pu dépasser les 12dBi en rapport AV/AR pour disposer d'une antenne qui fonctionne bien sur les deux polarisations.
Lorsqu'on la comparait in situ à une Beam 4 éléments horizontale classique le cadre n'apportait rien en terme de performance en longue distance (si on exclut le rapport AV/AR), en revanche, les reports étaient nettement en retraits de 2 points par rapport à la Beam verticale.

Il existait aussi à cette époque un kit qui se posait dans le réflecteur, le transformant ainsi en une sorte toile d'araignée, proposé par je ne sais plus qu'elle société (j'ai toujours été fasciné par le talent des escrocs) pour soi-disant améliorer ce rapport AV/AR qui faisait tant glousser la concurence, je n'avais pas eu l'occasion de l'essayer mais je peux vous assurer qu'il ne faut pas sortir de St Cyr pour comprendre que c'était surtout un attrappe-couillon, et il a eu du succès !!
En effet, lorsqu'on sait que les cadres ne supportent pas la moindre perturbation je n'ose pas imaginer le résultat...

En conclusion, je le répète la Moonraker-4 était une bonne idée à la base, une sorte de tout-en-un, mais pour en faire une bonne directive on avait viré le cadre pour poser à la place deux réflecteurs normaux à l'arrière: c'est ce que je vous encourage à faire si vous mettez la main sur une occasion.
Sinon pourquoi ne pas faire une petite D9TC2 qui reste très largement plus performante ?!

Juste un petit mot à propos de la Beam 4 él. Verticale de 4m que j'avais conçue vers 1985 grace aux abaques de "l'antenna book", on l'avait comparée sur l'excelent site d'un ami (à 800m d'altitude) avec sa Sigma-4 (ou Vector), elle apportait un gain de 6 points de plus en très grand local sur l'excellente 7/8 !...
Vous comprennez sans doutes pourquoi l'ami en question l'avait gardée.

La Beam 4 éléments Grand Espacement avec 2m de plus que la Beam classique ne fait pas mieux que les Quad et vraie Delta qui se cantonnent dans les 4m.

La Delta Loop 4 éléments (V) est une très bonne antenne mais elle marche tellement mieux si on la retourne pointe en haut!

La Quad 4 éléments est l'antenne préférée des DX-eurs et on le comprend à la vue de ses qualités, ne vous bloquez pas sur le rapport AV/AR toujours traité avec sévérité par le simulateur Mmana car in situ il atteint 30dBi avec un bon réglage.

Effectivement la vraie Delta 4 éléments (D) fonctionne bien mieux que la Delta Loop et la Quad, elle dispose de tout les atouts, mais à quoi bon ? Ses performances et ses qualités mécaniques sont totalement ignorées par les OM !

Inutile que je m'étende à nouveau sur l'excellente D9TC4 ce groupement linéaire sur base d'éléments D9 Tandem que vous commencez à connaitre maintenant que vous êtes habitués à ce site, c'est simplement la meilleure directive 4 éléments existante à ce jour (hors groupements stack et couple) et ce à tout points de vue.
Ce qui est vraiment remarquable que c'est la seule 4 éléments à avoir un angle de tir qui soit plus bas que la petite Tandem D9TC2 !!!


Il aurait été injuste de comparer les directives à quatre éléments les plus communes sans rappeler dans ce tableau l'énorme avantage que représente les groupements de deux blocs D9TC2 montés en stack et en couple, espacés de 6,50m et comptant seulement quatre éléments de base D9.

Ils ont été étudiés dans le chapitre étude 5, je rappelerai brièvement que l'avantage du groupement D9TC2 en stack réside dans son angle de tir extrèmement bas (qui garanti l'efficacité en DX) et sa simplicité de réalisation du point de vue mécanique.
Le groupement D9TC2 en couple en passant la barre des 15dBi propose une puissance énorme absolument impossible à obtenir avec les systèmes classiques à 4 éléments !

Je reçois beaucoup de courrier d'OM qui prennent conscience des atouts que rescellent les groupements en D9TC2.
Certains bloquent sur la réalisation du D9TC2 en couple (identique en performance à la Beam 8 éléments grand espacement de plus de 16m) alors qu'avec un espacement de seulement 6,50m il sera plus puissant et moins encombrant qu'une Quad 6 éléments de presque 9m.
C'est probablement une focalisation sur l'angle de tir (18,2°) gage de performance en DX qui leur fait préférer à prioris le groupement D9TC2 en stack pourtant bien moins puissant.

Pour sortir de cette impasse il suffit d'utiliser le simulateur Mmana qui nous dit que si nous montons le groupement D9TC2 en couple (h=1l) sur un mât (télescopique ?) pour placer son centre de rayonnement à 1 onde de hauteur (10,90m) il aura alors le gain reél phénoménal de 15,87dBi (x39) et un angle de tir à 13,3° !
Nous disposons donc d'une directive qui allie la légereté, la solidité, une forte puissance et un angle de tir bas sur l'horizon pour un système compact et sans équivalent: que voulez-vous de plus ?!...
Vous en connaissez beaucoup des OM qui peuvent prétendre disposer d'une telle puissance effective, sérieusement ?




LE BEST OF DES 6 ELEMENTS


Lorsque l'on a utilisé pendant 2 ou 3 ans une directive à 4 éléments on en a fait le tour et on ne pense qu'à une chose: voir plus grand. C'est ce qu'en plaisance on appelle le "complexe du mètre de plus": il n'y a rien à faire, après quelques annèes à voguer sur le voilier dont on a tant rêvé on fini toujours par s'acheter un voilier qui est un peu plus grand, il sera remplacé à son tour un peu plus tard et ainsi de suite... C'est une obsession: on est lassé et on veut un nouveau jouet !

On ne peut pas dire que l'on est seulement limité par nos moyens (fort heureusement une 6 éléments est moins chère qu'un voilier de 50 pieds !) car pour changer l'antenne vous le savez, on doit tenir compte du (WAF) et de l'environnement, en effet une 6 éléments c'est lourd, ça tient de la place et on ne s'embarque pas à la légère dans une telle installation.

Avec 6 éléments on rentre dans un cercle encore plus restreint d'OM passionnés qui au fil des ans sont passés de la 2 à la 4 éléments et qui ont aujourd'hui la chance d'avoir de la place pour en poser une, ils se sont donnés les moyens de réussir.
En ajoutant 2 éléments on va améliorer les performances et passer à un autre niveau de pratique de la radio. Avec ce type de directives on est en droit d'atteindre les 14 dBi et le coefficient multiplicateur x25.


Cliquez sur le nom de l'antenne pour voir son diagramme de rayonnement

NOM DE L'ANTENNE
R de ray. (W)
SWR (ROS)
Gain dB iso
AV / AR
Angle de tir
Coef x
Rappel: D9TC2
52
1,13
12,60
18,86
23,9°
x18,7
Beam 6 él. Verticale: 7,73m
50
1,01
15,64
67,03
x 37
Moonraker 6 Verticale: 8m
49,9
1
15,14
10,47
x 33
Moonraker 6 Horizontale: 8m
49,8
1
13,40
15,89
25,7°
x 22
Beam 6 él. Horizontale: 6,53m
50
1
13,66
17,20
25,9°
x 23,5
Beam 6 él. Grd Esp: 11,19m
50
1,01
14,72
30,74
24,2°
x 29,5
Delta Loop 6 él. (V): 8,14m
50,1
1
14,20
28,35
24,1°
x 26,5
Quad 6 éléments: 8,63m
43
1,18
14,90
26,02
22,4°
x 30,9
Vraie Delta 6 élé. D: 8,36m
49,9
1,15
14,92
30,69
22,1°
x 31,1
Rappel 4 él. D9 groupés:
D9TC2 en stack: esp 6,50m
57
1,16
13,62
27
18,2°
x23
D9TC2 en couple: esp 6,50m
50
1,01
15,09
25,45
23,8°
x33
D9TC2 en couple (h=1l): 6,50m
50
1,03
15,87
22,43
13,3
x39
6 éléments D9 groupés:
D9TC6: 9,13m
54
1,08
15,01
30
20,7°
x32
Stack binomial D9TC2: 13m
50
1
17
50
10°
x50
Quarte binomiale D9TC2: 13m
50
1
18,5
50
23,8°
x70

Toutes les directives sont strictement posées avec le centre de rayonnement à 1/2 onde de hauteur au-dessus d'un sol conducteur.


Si la petite D9TC2 est restée dans se tableau comparatif c'est pour rappeler que cette petite antenne reste la meilleure des directives 2 éléments existantes à ce jour, car si son gain reste inférieur à 13dBi son angle de tir est extrêmement bas avec moins de 24°: il faut aller chercher du coté de la Quad 6 éléments pour faire mieux !

Je l'ai déjà dit plus haut, l'idée de la Moonraker 6 était bonne pour ce qui est de proposer 2 polarisations mais l'adaptation du réflecteur cadre n'est pas convaiquante et c'est dommage: il faudra donc le remplacer par 2 réflecteurs classiques. Certes par rapport à la 4 on a progressé en gain et en angle de tir mais ce n'est pas suffisant, on est en droit d'attendre plus d'une antenne qui a un tel encombrement.

La petite et très performante Beam 6 éléments Verticale avait été conçue d'après les abaques de l'ARRL Antenna Book, elle n'a jamais été construite mais en simulation Mmana calcule un rapport AV/AR étonnant supérieur à 65 dB !
Elle doit être extrèmement efficace en gonio !

En horizontale la Beam 6 éléments Grd Esp propose un gain supérieur à 14 dBi mais avec un boom de plus de 11m quand les autres directives se cantonnent à 8m. La différence vaut pour toutes les directives: pour avoir un ordre d'idée en passant au grand espacement on a un boom d'environ 3m de plus pour un gain de l'ordre de 1 dBi de mieux et un angle de tir abaissé de 1°. Il est raisonnable d'espérer 2 points de plus en DX.

La Delta Loop 6 éléments (V) est une très bonne antenne mais elle marche tellement mieux si on la retourne pointe en haut!

La Quad 6 éléments est une antenne excellente, elle est le doux rêve de beaucoup d'OM qui voudraient passer aux choses sérieuses !

Comme la vraie Delta 4 éléments (D), la très méconnue vraie Delta 6 éléments D est extrêmement performante et surclasse la Delta Loop classique et la Quad. En plus de sa puissance elle a des qualités mécaniques bien supérieures, alors pourquoi n'est-elle pas utilisée par les OM ? Mystère...

J'ai laissé dans ce tableau les groupements 4 éléments en stack et en couple pour ne pas perdre de vue leurs performances. N'oubliez pas que la D9TC2 en couple dont le centre de rayonnement est placé à 10,90m au dessus du sol a un gain de 15,87dBi (x39) et un angle de tir à 13,3° !

La D9TC6 étudiée au chapitre étude 4 est réalisée sur la base du groupement D9TC4 avec l'ajout de deux éléments parasites. Elle est destinée aux OM qui veulent rester dans un systéme classique avec les éléments en alignement. Elle a un boom de 8,13m et une potence de 1m de plus du fait du système Tandem. Aucune directive classique à 6 éléments ne peut rivaliser avec sa puissance (15dBi) et son angle de tir proche de 20°.
Il en faut pour tous les goûts, mais personnellement je préfère à l'évidence le petit D9TC2 en couple (h=1l) dans la configuration citée juste avant.

Je ne pouvais pas ignorer dans ce tableau consacré aux 6 éléments les fabuleux groupements que sont le stack binomial de 3 blocs D9TC2 et la quarte binomiale de 3 blocs D9TC2 étudiés au chapitre étude 5.

Ces groupements gardent les caractéristiques du stack (l'angle de tir) et de la quarte (la puissance) tout en limitant l'encombrement et permet grace à l'alimentation binomiale de supprimer tout les lobes secondaires, les performances sont nettement améliorées et l'angle d'ouverture à l'avant un peu élargi.
L'alimentation binomiale permet de réaliser les antennes directives "parfaites", ne cherchez pas ailleurs car il n'existe pas de systèmes plus puissants que les groupements binomiaux: les performances obtenues avec seulement six éléments de bases sont tout simplement incroyables !

Les trois D9TC2 sont très légères et la hauteur du stack comme l'envergure du support de la quarte binomiale sont de 13m du fait de l'espacement de 5/8l entre les éléments, il est donc tout à fait envisageable de pouvoir les faire tourner.
On pourra aussi réduire l'espacement à la 1/2 onde pour limiter l'envergure du support de la quarte binomiale à 11m en perdant quand même un peu en puissance (de l'ordre d'1 dBi).
11m c'est par exemple l'encombrement de la Beam 6 éléments Grand Espacement !

Nota:
Les systèmes avec l'alimentation binomiale sont extrêmement fastidieux à saisir dans Mmana, je vous metttrai le fichier et le diagramme de rayonnement en ligne dés que j'aurai eu le temps d'optimiser parfaitement les diagrammes de rayonnements.




ETUDE DE L'ANTENNE FOCUS


Cette partie du site est encore...


... EN TRAVAUX ... !


Merci de revenir plus tard pour étudier le tout nouveau système Focus.




Vous trouverez plus d'éléments pratiques pour la construction des éléments de bases que je vous propose dans le chapitre "réalisation" et mon mail vous est ouvert pour tout renseignements.


Bonne fabrication !


Cordialement,

14 D9 TC Yves Lyon



14d9tc@voila.fr



J'ai déposé en 2002 les modèles de mes systèmes de groupements Push-Pull et Tandem des Delta 9, R9 et Mini-R9. Il va de soit que j'autorise la réalisation de ces antennes à tous les OM qui souhaitent s'en fabriquer une, mais leurs commercialisations restent interdites sauf après accord écrit de mon cabinet d'avocats.



Note à propos des fichiers Mmana:

Toutes les antennes directives téléchargeables sur ce site sont strictement à une hauteur d'une demi-onde au-dessus d'un sol conducteur (ou le centre de rayonnement pour un cadre) et sont réalisées en fils de cuivre nu de 3mm de diamètre (sans l'isolant) afin de pouvoir mieux comparer leurs performances et leurs bandes passantes.

Si vous souhaitez réaliser ces antennes en tenant compte des cotes de ces fichiers vous devrez impérativement utiliser le même diamètre de fil pour en conserver les performances, sinon il vous faudra simplement recalculer les cotes en fonction des fils ou des tubes que vous avez à votre disposition.


Retour Accueil RETOUR


Ce site est optimisé pour Microsoft Internet Explorer.